Vous êtes dans › AccueilHospitalisationLes règles à observer

Les règles à observer

 

 

Principales règles à observer au Centre Hospitalier de Bastia

Observez et exigez de vos proches une tenue décente, une hygiène rigoureuse, une attitude digne et respectueuse des autres patients et du personnel de l’établissement de même qu’un respect strict des consignes de sécurité affichées.

Préservez le besoin de repos des autres patients en baissant au maximum le volume des téléviseurs et des postes de radio.

Veillez au respect des locaux et des mobiliers à votre disposition. Des dégradations sciemment commises peuvent entraîner des poursuites.

Lorsqu’un patient, dûment averti, cause des troubles persistants, le Directeur prend, avec l’accord du médecin responsable de service, toutes les mesures appropriées.

 

Hôpital sans tabac

L’usage du tabac est formellement interdit dans l’enceinte des établissements de Santé (Décrets du 29 mai 1992 et du 15 novembre 2006).

L’hôpital de Bastia a adhéré au réseau « Hôpital sans Tabac » et s’est fixé comme objectif, le respect strict et sans condition des dispositions de la Loi Evin par les patients, le public et le personnel.

 

 

Visites

Les visites de vos proches sont autorisées tous les jours de 13h à 20h.

Ces visites peuvent être limitées à votre demande ou à celle du médecin de l'unité.

Pour préserver la tranquilité des autres patients et respecter leur besoin de repos, il convient d'éviter les conversations trop bruyantes et de limiter les visites à 2 personnes à la fois.

Dans certains cas pour des raisons de sécurité, les visites doivent faire l'objet d'une concertation médicale.

Les animaux sont interdits dans l'hôpital.

 

 

Stationnement

Les véhicules doivent se garer correctement, sur les emplacements prévus à cet effet et marqués au sol.

Certaines aires de stationnement sont réservées aux patients et aux visteurs ainsi qu'aux personnes handicapées (plan ci-dessous). Le stationnement est proscrit en dehors des emplacements marqués au sol. Pour tout stationnement génant (notamment devant les barrières de services, les accès réservés, les moyens de lutte contre les incendies...) pouvant entraver la circulation, mettre en péril la sécurité des usagers et le bon fonctionnement du service public, la direction se réserve le droit de prendre toutes les mesures nécessaires et adaptées à la situation.

 

 

 

 

 

Information sur votre santé

Les médecins du service vous fournissent tous les renseignements sur votre état de santé. Ils vous informent des investigations et traitements proposés et vous en exposent les bénéfices attendus, les risques et les alternatives éventuelles.

Dans chaque unité, on vous indiquera les modalités d’obtention d’une entrevue particulière avec les médecins.

L’infirmier(ère) vous donne également des renseignements dans son domaine de compétence.

Vous devez désigner une personne de confiance (un parent, un proche, le médecin traitant) qui, pendant la durée de votre hospitalisation, recevra les informations sur votre santé et sera également informée au cas où vous-même seriez hors d’état d’exprimer votre volonté.

Aucune information médicale ne peut être communiquée par téléphone.

 

Les médicaments

Durant votre séjour, vos traitements vous seront administrés par le personnel soignant. Ne prenez pas de médicaments de votre propre initiative sans en informer l’équipe soignante. Parlez-en aux infirmiers (ières) et à votre médecin.

 

Patients porteurs de prothèses

Il vous est demandé de signaler au personnel soignant, dès votre admission dans l’unité de soins, que vous êtes porteur d’une ou de plusieurs prothèses (dentaires, auditives ou autres).

Pensez à vous munir d’un étui identifié à vos nom et prénoms pour votre séjour et à déposer votre prothèse dans son étui sur la table de chevet.

En cas de perte, seules les prothèses remises au personnel soignant, dans leur étui spécifique, pourront engager la responsabilité de l’établissement.

 

Recommandantions à suivre pour la prise de médicaments

Quel est mon rôle avant de prendre un médicament ?

  • Je décline mon identité : je prononce de façon claire, mes noms, prénom et date de naissance.

  • Je communique mon traitement habituel aux équipes de soins et je m'assure que le traitement signalé à l'entrée a été pris en compte dans la prescription. En cas de doute je n'hésite pas à poser la question.

  • Il se peut que les médicaments que je prends habituellement ne soient pas disponible dans l'hôpital et que l'on me donne un générique ou un équivalent pendant mon hospitalisation. Je n'hésite pas à poser des questions pour bien comprendre à quoi sont destinés les différents médicaments qui me sont donnés.

  • Je prends connaissance des consignes pour prendre correctement mon traitement (heure, à avaler, à laisser fondre...) En cas de doute, je n'hésite pas à redemander.

  • Avant chaque prise, je relis attentivement le nom du médicament que je prends et la dose à prendre. Avant chaque injection, je redemande quel est le produit qui m'est donnée et la dose qui m'est injectée.

  • Si je ressens des démangeaisons, des difficultés à respirer, des rougeurs, etc..., après avoir pris un médicament (comprimé ou piqûre), je n'hésite pas et j'appelle immédiatement l'infirmier(ère).

  • Je prends le traitement que l'on me donne, même si je me sens mieux et que je suis tenté de vouloir arrêter.

  • Les médicaments que je dois prendre ont un étiquetage qui me permet de les reconnaître, aussi je les conserve tels quels. En revanche, si l'un d'eux n'est pas identifiable, je ne le prends pas et en informe l'infirmier(ère).

 

Ce que je ne dois pas faire ?

  • Prendre des médicaments à l'insu du médecin ou de l'infirmier(ère). Vous avez peut-être l'habitude de prendre des médicaments qui ne nécessitent pas d'ordonnance ou à base de plantes, parlez-en au médecin.
  • Ne pas prendre les médicaments qui me sont donnés sans le dire. Vous avez le droit de douter ou de refuser de prendre un traitement. Informez l'équipe de votre décision et parlez-en au médecin.
  • Modifier une dose de ma propre initiative sans l'accord préalable du médecin.

 

Quelles sont les questions que je dois poser?

  • Pourquoi dois-je prendre ce médicament?
  • Pourquoi le nom du médecin n'est pas le même que sur la prescription? Puis-je le prendre?
  • Quelle est la dose que je dois prendre? Combien de fois par jour et pendant combien de temps?
  • Dans quoi et à quelle heure dois-je prendre mon médicament?
  • Comment dois-je prendre mon traitement ? (à jeun, au moment des repas, etc...)
  • Le médicament va-t-il entraîner des effets secondaires; si oui, lesquels et que dois-je faire si cela arrive?
  • Habituellement, je prends d'autres médicaments, cela pose-t-il un problème; si oui, que dois-je faire?