Présentation générale du CH de Bastia

Un établissement de santé de proximité, de recours et de référence pour le Grand Bastia et la Haute-Corse.

Etablissement pivot du Groupement Hospitalier de territoire de Haute-Corse (G2HC), le centre hospitalier de Bastia regroupe à la fois des activités hospitalières de proximité, de recours et de référence.

 

Ses activités sont organisées sur plusieurs sites :

  • Sur le site principal de Falconaja (accès par la Route Royale ou la Rue François Barbisino) sont regroupés dans le bâtiment principal (dit encore Bâtiment Duquesne) :
    - les activités de court séjour (urgences, médecine en hospitalisation complète et hôpital de jour, chirurgie en hospitalisation complète et chirurgie ambulatoire, gynécologie et obstétrique),

    - les consultations et soins externes,

    - le plateau technique (imagerie médicale, biologie médicale, pharmacie hospitalière, Etablissement français du sang).


    Site de Falconaja – bâtiment principal

 

  • Et dans le Pavillon Toussaint Braccini :
    - les services de soins de suites et de réadaptation (SSR) locomoteur, neurologique, gériatrique,

    - les unités d’hospitalisation des secteurs de psychiatrie adultes 1 et 2 ;


    Pavillon Toussaint Braccini

 

  • Sur le site historique de Toga (au Port de Toga) sont installés :
    - les services d’hébergement pour  personnes âgées (Unité de Soins de Longue Durée, EHPAD),

    - plusieurs structures de psychiatrie : hôpital de jour et CMP de psychiatrie infanto-juvénile et CMP de psychiatrie adultes,

    - les Instituts de formation paramédicale (Institut de formation en soins infirmiers, IFAS, IFAP, institut de formation des cadres de santé).


    Site de Toga – bâtiment USLD-Ehpad-pédopsychiatrie

 

  • Les centres médico-psychologiques extra hospitaliers situés à Bastia, Corte, Ghisonaccia et L'Île Rousse.

 

  • En centre-ville à Bastia, le centre ressource pour l’aide à la prise en charge des auteurs de violence sexuelle (CRAVS).

 

  • Les unités de soins en milieu pénitentiaire (USMP) à la Maison d'arrêt de Borgo et au Centre de détention de Casabianda.

 

Le Centre Hospitalier de Bastia travaille par ailleurs en coopération étroite, dans le cadre du Groupement Hospitalier de territoire de Haute-Corse (GHHC), à la coordination des filières de soins avec les centres hospitaliers de Corte-Tattone et de Calvi Balagne.

 

Le GHHC est doté d’un projet médical partagé et d’un projet de soins partagé qui définissent leurs objectifs communs, les filières de soins et leur organisation, la graduation et la coordination de leurs activités. Dans ce cadre, des médecins spécialistes et sages-femmes du centre hospitalier de Bastia assurent des consultations avancées au sein des locaux des CH de Corte et de Calvi (notamment en orthopédie, gynécologie-obstétrique, sage-femme).

 

 

Chiffres Clés

Le Centre Hospitalier de Bastia, ce sont :

  • 500 lits et places
  • 1500 professionnels non-médicaux
  • 170 médecins

 

Ce sont aussi en une année :

  • 32 700 hospitalisations
  • 32 000 passages aux urgences
  • 93 300 consultations externes
  • Plus de 1 062 naissances

 

Le Centre Hospitalier de Bastia accueille dans ses instituts de formation plus de 245 étudiants chaque année dont :

  • 180 étudiants préparant sur 3 ans leur diplôme d'Etat d'infirmier à l’IFSI ;
  • 50 élèves préparant sur un an leur diplôme professionnel d’aide-soignant à l’IFAS ;
  • 15 étudiants sont formés à la profession d’auxiliaire de puériculture à l’IFAP.

 


Le bâtiment des Instituts de formation – site de Toga

 

Le Centre Hospitalier de Bastia accueille et forme par ailleurs chaque semestre des internes de médecine générale et des internes de spécialité des facultés de Nice ou de Marseille, affectés dans différentes services (urgences, pédiatrie, gynécologie-obstétrique, pneumologie, médecine polyvalente, cardiologie, court séjour gériatrique, pharmacie).

      

 

Un hôpital public garant de l’accès de tous à des soins de qualité

La mission de l’hôpital public est celle du service public hospitalier (SPH).

Le service public hospitalier est basé sur le respect de 4 principes fondamentaux :

  • l’égalité de tous les usagers : l’hôpital public garantit l’accès de toutes les personnes aux soins (prévention, soins curatifs, soins palliatifs, soins de support, éducation thérapeutique), sans restriction, sans discrimination, sans dépassement d’honoraires ;
  • la continuité et l’adaptabilité du fonctionnement : le service est assuré 24 heures sur 24 et 365 jours par an ; des gardes et astreintes des personnels médicaux et non médicaux sont organisées ; en cas d’afflux de blessés ou malades des dispositifs de mise en tension de l’établissement sont mis en œuvre pour faire face à la situation ; en cas de mouvement social, la continuité des soins et l’accueil des urgences sont assurées ;
  • la laïcité.

 

La Direction générale de l'Etablissement

Le Directeur (M. Pascal Forcioli depuis janvier 2015) est nommé par arrêté de la Directrice du Centre National de Gestion (CNG).

Le Directeur dispose d'une compétence générale de pouvoir hiérarchique et fonctionnel pour assurer la conduite de l'établissement et le bon fonctionnement de ses services, de compétences étendues dans les domaines de la gestion après concertation du Directoire, et d'un pouvoir de nomination vis-à-vis des personnels non médicaux et des personnels médicaux contractuels.

Les personnels médicaux titulaires sont nommés et gérés par le CNG.

Le Directeur est assisté d'une équipe de directeurs adjoints (voir équipe de direction).


L’équipe de direction en 2015-2016, de gauche à droite A. Tardi, F. Vesperini, T. Mattei, P. Forcioli, V. Duwoye, D. Gambini, M-C. Viale, M. Duwoye, S. Linale

 

L’équipe de direction se compose de :

  • Françoise Vesperini, directrice adjointe chargée de la direction des ressources humaines, des affaires médicales et des coopérations ;
  • Mireille Borie, directrice adjointe auprès de la directrice des ressources humaines, des affaires médicales et des coopérations ;
  • Jean-Luc Pisella, directeur adjoint chargé de la direction des finances, du contrôle de gestion, de la facturation et des droits du patient ;
  • Frédéric Ebendinger, directeur adjoint chargé de la direction des affaires générales, de la qualité et de la gestion des risques, et de la communication ;
  • Marie-Christine Viale, directrice adjointe chargée de la direction des achats, des travaux et de la logistique ;
  • Serge Linale, ingénieur chargé de la direction des systèmes d’information et de la télémédecine ;
  • Maria Kaelbel, directrice des soins, assistée de Thérèse Mattei et Dominique Gambini, cadres supérieurs de santé.

 

La Commission Médicale d'Etablissement (CME)

La CME est chargée du suivi de la politique d'amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, ainsi que les conditions d'accueil et de prise en charge des usagers.

La CME élabore également le projet médical avec le Directeur en conformité avec le Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens (CPOM) et avec le projet régional de santé arrêté par le directeur général de l’agence régionale de santé (ARS) de Corse. 

Par ailleurs le président de la CME coordonne la politique médicale de l'Établissement.

Depuis juin 2016, le président de la CME est le Dr Jacques Amadei, pharmacien des hôpitaux.

 

Le Conseil de Surveillance

Le Conseil de surveillance est composé de représentants des collectivités territoriales (Ville de Bastia, communauté d’agglomération de Bastia, Conseil départemental de Haute-Corse), de personnels médicaux et non médicaux de l'établissement, de personnalités qualifiées et de représentants des usagers.

Il est présidé par M. Gilles Simeoni, président de l’exécutif de la Collectivité territoriale de Corse.

Le conseil de surveillance se prononce sur la stratégie de l'établissement et exerce un contrôle sur sa gestion. Il délibère sur :

- le projet d'établissement qui détermine les orientations générales pluriannuelles pour 5 ans et comprend notamment le projet médical, le projet de soins, le schéma directeur du système d’information ;

- le plan global de financement pluriannuel (PGFP) qui définit la stratégie financière et d’investissement à 5 ans ;

- le compte financier annuel qui constate les dépenses et recettes réalisées, et l'affectation des résultats.

Le conseil de surveillance est consulté également sur la politique qualité et gestion des risques de l'établissement.

Pour consulter la liste des membres du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier de Bastia, cliquer ici.

 


Une séance du conseil de surveillance en janvier 2016

 

Les autres instances

Les instances, chacune dans leurs domaines respectifs de compétence, participent à la gestion de l'établissement :

  • Le Directoire

Pour consulter la liste des membres du directoire du Centre Hospitalier de Bastia, cliquer ici

  • La Commission Médicale d'Établissement
  • Le Comité Technique d'Établissement
  • La Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques
  • Le Comité d'Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail